Étape 1 : La décision de mettre en vente

La première étape pour vendre est bien sur la décision de mettre en vente. A ce stade de votre projet, il vous faudra choisir une manière de vendre.

Étape 2 : L’estimation du prix de vente

Ensuite, vous devrez définir votre prix de vente en fonction de la valeur de votre bien. Pour estimer le prix, il est recommandé de solliciter les agences immobilières de votre quartier. Plusieurs estimations vous aideront à savoir à quel prix peut se vendre votre bien. En contactant des agences, vous pourrez aussi vous faire une idée de leur réactivité et de leur professionnalisme. Après l’analyse des biens vendus dans votre résidence ou dans votre quartier et l’étude des estimations des agents immobiliers, vous pourrez définir votre prix.

Étape 3 – La mise en vente

Avant de mettre votre annonce en ligne et de faire des visites, vous devrez préparer la mise en vente. Cette étape peut vous permettre de gagner du temps pour vendre. Pour préparer la mise en vente, il est conseillé de réparer les équipements défectueux, repeindre les murs défraîchis, désencombrer les pièces, ranger la décoration trop chargée, etc. Vous devrez également préparer tous les documents clés pour votre vente, notamment les diagnostics immobiliers obligatoires, les factures et taxes afin d’informer vos futurs acquéreurs.

Étape 4 – L’annonce immobilière

Pour votre annonce immobilière, les photographies seront très importantes. Elles seront le premier lien avec les acquéreurs. Des photos prises en pleine journée avec une belle lumière seront plus vendeuses que des photos prises un jour d’orage ou avec des volets fermés. Si vous choisissez de vendre avec un agent immobilier, il se chargera le plus souvent des photos. Si vous vendez seul, pensez à bien cadrer vos clichés et à éviter les photos floues. Les photos, c’est bien joli, mais ce n’est pas le seul élément important de l’annonce. De nombreuses informations doivent être indiquées dans l’annonce. Dans le cas d’une vente d’un lot en copropriété, l’annonce doit par exemple indiquer : le nombre de lots, l’état des procédures dans la copropriété et le montant des charges.

[Mieux vaut prévoir en cette période de confinement une annonce avec une visite virtuelle : une vidéo du logement, des photos 360°, etc.).]

Étape 5 – Les visites immobilières

Vous avez un acquéreur potentiel ? C’est super ! Maintenant, il ne faut pas rater la vite. Pensez à préparer tous les documents sur l’état du logement, par exemple les diagnostics, afin de répondre à ses questions. Il est aussi important de bien ranger le bien immobilier et de le nettoyer afin de ne pas donner une mauvaise impression à vos acquéreurs potentiels.

[Les visites sont interdites pendant le confinement mais des visites virtuelles sont possibles afin de préparer les visites physiques lorsqu’elles pourront reprendre.]

Étape 6 – La négociation et la promesse de vente

Un acheteur vous a fait une offre ? C’est une très bonne nouvelle. Et même si l’offre n’est pas au prix, vous pouvez négocier à la hausse. La négociation est courante en immobilier, surtout si le bien comporte quelques défauts. Si vous avez reçue une offre au prix, c’est encore mieux. Il ne vous reste plus qu’à signer un compromis ou une promesse avec votre acheteur.